Historique du Swabbing Robot

Du besoin à l’innovation

Le commencement

Le Swabbing Robot est né

C’est en 2011 que le groupe irlandais Ardagh, active dans les contenants en verre et en métal, crée un partenariat avec Socabelec, spécialiste en robotique, et Heye International, spécialiste du verre. L’objectif est de changer et améliorer la sécurité du personnel de la partie “swabbing” de leurs usines, zone difficile et dangereuse et également pour améliorer leur productivité également, car le swabbing manuel nécessite un arrêt des machines. Ils voulaient donc supprimer ce swabbing manuel, c’est-à-dire le graissage manuel.

Même si le personnel est efficace, la productivité est impactée.
On constate que via le swabbing manuel, plusieurs variables viennent affecter la production: le graissage n’est jamais exactement identique, car l’huile sur le chiffon de l’ouvrier n’est pas forcément appliquée avant chaque graissage, les vapeurs dégagées sont toxiques pour les ouvriers et il y a des pertes en production à cause des défauts de fabrication ainsi que la méthode. De fait, le swabbing manuel fait perdre de 5 à 6 cycles de production auxquels on ajoute encore 3 cycles, car il faut arrêter les machines.

Sécurité
Productivité
Economie
Qualité

L’amélioration

Après un an de fonctionnement

Un an après l’installation de la première version du robot de Socabelec en 2013, la société l’améliorait déjà pour laisser place à la 2.0, version nettement améliorée, notamment en terme de format et de volume occupé sur la ligne de production. 

En effet, la première mouture occupait l’équivalent de trois moules sur la ligne.
La première ligne de production équipée du nouveau robot commença à produire en 2015 et le gain de place et l’accessibilité ont offert un confort indéniable. 

La révolution !

Le Swabbing Robot 3.0

En 2016, nous en sommes à la troisième version et un robot totalement repensé. La cage a été redessinée pour des dimensions de box différentes. Le robot n’est plus accroché/suspendu à la poutre, mais il est inversé, il est déposé dans la cage.

Aujourd’hui, l’objectif de Socabelec est de proposer la personnalisation des Swabbing Robots afin de répondre aux demandes des entreprises et de les adapter aux machines déjà existantes.

C’est d’ailleurs, dans le cas d’Ardagh chez qui un rail (visible en bleu sur les vidéos) a été conçu et adapté par Socabelec à la chaîne de production.

Socabelec vous propose le développement et placement personnalisé de swabbing robots directement sur vos lignes de production en un minimum de temps.

V1.0 La 1ère version

Après deux ans de recherche et développement, c’est en 2012 que la première version du Swabbing Robot est installée sur une ligne de production.

V2.0 L’évolution

Après un an de fonctionnement intensif, la deuxième version du robot a vu le jour. Plus rapide, moins encombrante et plus facile à manipuler, la version 2.0 était une réelle évolution.

V3.0 La révolution

Désormais, le robot s’est encore miniaturisé et a gagné en performances. Il s’adapte également à chaque structure et machine présente dans votre usine.